Hommage aux victimes des attentats des 7 et 9 janvier [hr]

A la suite des attentats perpétrés entre le 7 et le 9 janvier lors desquels 17 personnes ont été tuées, le président de la République, François Hollande, a dénoncé un acte d’une exceptionnelle barbarie.

Il a annoncé le relèvement du plan Vigipirate à son niveau le plus élevé en Ile de France. Il a réuni les ministres directement concernés à l’Elysée le 7 janvier à 14h et le 8 janvier à 8h40.

Le président de la République a déclaré qu’« aucun acte barbare ne saura jamais éteindre la liberté de la presse. Nous sommes un pays uni qui saura réagir et faire bloc ». Il s’est adressé à la Nation le 7 janvier et le 9 janvier.

Le jeudi 8 janvier était une journée de deuil national en France. A midi a été observé un moment de recueillement dans tous les services publics. Tous les drapeaux du pays ont été mis en berne pendant trois jours.

L’Ambassade de France en Croatie est très sensible aux nombreux messages de condoléances et de soutien qu’elle a reçus. Elle est profondément touchée par ces manifestations de solidarité et remercie chaleureusement tous ceux qui en sont à l’origine – Président, Premier ministre et ministre des Affaires étrangères croates, parlementaires nationaux et européens, autres institutions, particuliers, quelle que soit leur nationalité.


 

Le Président Josipović a signé le registre de condoléances le 9 janvier
Le Président Josipović a signé le registre de condoléances le 9 janvier
Rassemblement de soutien devant l'Ambassade de France le 8 janvier
Rassemblement de soutien devant l’Ambassade de France le 8 janvier
M. Josip Leko, Président du Parlement croate, a signé le registre de condoléances le 13 janvier
M. Josip Leko, Président du Parlement croate, a signé le registre de condoléances le 13 janvier


 

Un registre de condoléances était ouvert à l’Ambassade de France les 9, 12 et 13 janvier.

Dernière modification : 29/04/2015

Haut de page