Visite de l’Eurocampus de Zagreb par Mme Pusić [hr]

L’Eurocampus de Zagreb, qui accueille les écoles allemande et française de Zagreb sous un même toit, a accueilli vendredi 13 septembre 2013 à 13h00 la première vice-Premier Ministre et ministre des Affaires étrangères et européennes de la République de Croatie, Mme Vesna Pusić.

Mme Pusić a été accueillie par les représentants et élèves des deux écoles en présence de Mme Michèle Boccoz, Ambassadeur de France en Croatie, et M. Hans Peter Annen, Ambassadeur d’Allemagne en Croatie.


 

Mme Boccoz ; M. Durrenberger, directeur de l'Ecole française ; Mme Pusić
à gauche : M. Lazzari, pdt du comité de gestion de l'Ecole allemande ; M. Annen
Mme Boccoz ; Mme Pusić ; M. Durrenberger
au milieu : M.Germain, attaché de coop. éduc. (Amb. de France) ; Mme Le Clerc (EFZ)
M. Annen ; M. Hrabak ; M. Lazzari ; Mmes Pusić, Le Clerc, Boccoz ; M. Durrenberger


 

Créé en 2005, l’Eurocampus franco-allemand de Zagreb accueille actuellement 230 élèves et enfants allemands, français et croates, mais aussi de 16 autres nationalités, pour les niveaux de maternelle, primaire et secondaire. Ils suivent de nombreux cours et activités extra-scolaires en commun. En raison de ce caractère multiculturel européen, l’Eurocampus de Zagreb est emblématique du caractère et de l’avenir européens de Zagreb et de la Croatie. L’Eurocampus de Zagreb est l’un des cinq Eurocampus du monde et le seul en Europe de l’Est et du Sud-Est.

A l’occasion de la visite de Mme Pusić, l’Ambassadeur de France a indiqué espérer une finalisation rapide du processus de reconnaissance de l’ Ecole française de Zagreb par les autorités croates, ce qui faciliterait les passages avec le système éducatif croate et permettrait à un plus grand nombre d’élèves croates d’y suivre leur scolarité. Elle a également formulé le vœu qu’avec le soutien des autorités croates une solution puisse être trouvée dans un proche avenir en vue d’offrir à l’Eurocampus un emplacement pérenne, propice au développement des deux écoles jusqu’aux classes de terminale.

La Ministre Mme Pusić, pour sa part, a souligné l’importance qu’elle attache à l’Eurocampus, compte tenu de son rôle pour l’ouverture de la société croate et pour l’attractivité de la Croatie envers les investisseurs étrangers. Elle s’est réjouie que les élèves étrangers des deux écoles apprennent la langue croate.

Dernière modification : 03/10/2013

Haut de page