Séminaire : traite des êtres humains [hr]

Séminaire du Pôle de Zagreb

sur l’identification des victimes de la traite des êtres humains en Europe du sud-est

6-7 octobre 2011, Obrtnička Komora, Ilica 49


Un séminaire régional sur l’identification des victimes de la traite des êtres humains s’est tenu à Zagreb les jeudi 6 et vendredi 7 octobre, à la chambre de Commerce/ Obrtnička Komora (Ilica 49).

Il a été ouvert le jeudi 6 octobre à 10h00 par le Ministre français chargé des affaires européennes M. Jean LEONETTI et le Ministre de l’intégration européenne M. Andrej PLENKOVIĆ. L’Ambassadeur français chargé de la lutte contre la traite des êtres humains et la criminalité organisée M. Olivier Weber et le Coordonnateur national croate contre la traite des êtres humains, M. Luka Mađerić, ont aussi participé à l’ouverture.

 

Séminaire du Pôle de Zagreb sur les victimes de la traite des êtres humains en Europe du sud-est (6-7 octobre)
(de gauche à droite) : M. Eric Panloup, M. Olivier Weber, M. Cyrille Baumgartner et M. Luka Mađerić
Le Ministre Leonetti à l'ouverture du séminaire
(de gauche à droite) : M. Panloup, M. Weber, M. Leonetti, M. Baumgartner, M. Plenković et M. Mađerić
(de gauche à droite) : M. Weber, M. Leonetti et M. Baumgartner
Séminaire du Pôle de Zagreb sur les victimes de la traite des êtres humains en Europe du sud-est (6-7 octobre)
Séminaire du Pôle de Zagreb sur les victimes de la traite des êtres humains en Europe du sud-est (6-7 octobre)
M. Plenković (à gauche) et le Ministre Leonetti (à droite) répondent aux questions des journalistes
Le Ministre Leonetti répond aux questions des journalistes
Le Ministre Leonetti répond aux questions des journalistes

 

Ce séminaire a réuni 14 délégations nationales d’Europe du sud-est et de l’est, composées d’experts reconnus de la traite des êtres humains, de personnalités de rang gouvernemental et de spécialistes de l’UE, l’ONUDC (Office des Nations Unies contre la drogue et le crime), l’OIM (Organisation internationale des migrations), l’OSCE, l’ICMPD (Centre international pour le développement des politiques migratoires).

L’objectif était de chercher collectivement à renforcer l’action contre la traite des êtres humains et ses réseaux. Les travaux sont principalement centrés sur l’identification des victimes, leur protection et leur statut ainsi que les modalités d’action contre les trafiquants (démantèlement des réseaux, poursuite des infractions). Les travaux, répartis en quatre tables rondes, ont été introduits par des experts français (justice, police, secteur associatif) et par le Professeur Davor Derenčinović (faculté de droit de l’Université de Zagreb).

JPEG

Ce séminaire était organisé par le Pôle de Zagreb, structure multidisciplinaire française chargée de la lutte contre la criminalité organisée en Europe du sud-est, en association avec la Coordination nationale croate contre la traite des êtres humains et le concours actif du Conseiller régional français sur la traite des êtres humains en Europe du sud-est. Son financement a été assuré par le Ministère français des affaires étrangères et européennes, dans le cadre du cycle de conférences « justice et droits de l’homme en Europe du sud-est ».

Au niveau mondial, la traite des êtres humains est l’un des trafics transnationaux les plus rentables et les plus répandus. Les revenus générés sont estimés à plus de 30 milliards de dollars par an, et le nombre de nouvelles victimes recrutées chaque année serait de 2,5 millions.

Informations pratiques :

Les langues de travail du séminaire étaient le français, l’anglais et le croate.

Dernière modification : 29/11/2011

Haut de page