Que faire en cas de secousse ? [hr]

-  Ne vous précipitez pas dehors ! En centre-ville tout particulièrement vous risquez d’être blessé par la chute d’un ouvrage public (enseigne, parpaings, balcon, …).

-  Quel que soit l’endroit où vous vous trouvez, positionnez-vous le plus loin possible des fenêtres, des portes, des fils électriques, ou de tout objet lourd susceptible de vous blesser.

-  Protégez-vous en restant accroupi sous une table ou sous un bureau solide et en vous couvrant la tête pour éviter que des objets ne puissent vous blesser dans leur chute. Les fortes secousses durent environ une minute : restez dans cette position pendant toute cette période.

-  Si vous êtes en voiture, arrêtez-vous sur le bas-côté afin de ne pas gêner la progression des secours. Si vous êtes à pied, éloignez-vous des constructions, des arbres et des fils électriques.

-  Si vous êtes dans un lieu public (centre commercial, cinéma, transports urbains, …), ne vous précipitez pas vers la sortie. Abritez-vous pour vous protéger des chutes d’objets, et suivez les consignes qui vous seront données sur place.

Après une secousse :

-  Gardez votre calme et vérifiez que vous n’êtes pas blessé,

-  Fermez rapidement toutes les arrivées d’eau, d’électricité, et de gaz. N’allumez pas de bougies, ne fumez pas,

-  Mettez des chaussures pour vous protéger des débris de verre,

-  Allumez la radio pour suivre les consignes de sécurité qui y seront dispensées par les autorités locales,

-  N’encombrez pas le réseau téléphonique dont les services de secours pourraient avoir besoin,

-  N’utilisez pas d’ascenseur,

-  Déplacez-vous au minimum, toujours à pied. Ne pénétrez pas dans les quartiers les plus sinistrés sans autorisation, afin de ne pas entraver la progression des secours.

-  Dirigez-vous vers un espace libre (parc, stade, …),

-  N’allez pas chercher vos enfants à l’école, celle-ci les prendra en charge.

Restez vigilant ! Un tremblement de terre est toujours suivi de plusieurs répliques, c’est-à-dire de secousses de moindre intensité mais qui peuvent achever de détruire des ouvrages endommagés par le choc principal.

Dernière modification : 05/02/2015

Haut de page