Nouvelles technologies et échanges scolaires

Le stage annuel des professeurs de français de Croatie a mis l’accent sur le développement des échanges scolaires sur crédits européens, sur les TICE ainsi que sur l’ouverture européenne et française de la Croatie.

L’Institut français de Croatie (IFC), en coopération avec l’association croate des professeurs de français et l’Agence croate pour l’Education (dépendant du MEN croate) a organisé à Opatija du 2 au 5 mars 2012 la formation nationale annuelle des professeurs de français de Croatie.

Cette formation a accueilli 60 professeurs, enseignant de la maternelle au baccalauréat, dans le système scolaire comme dans les alliances françaises. Trois thèmes étaient traités en parallèle lors de réunions plénières et d’ateliers de travail : l’utilisation du TBI en classe, les échanges scolaires Comenius ainsi que des thèmes liés à la France et à l’union européenne.

1. Les formations à l’utilisation du TBI ont été menées par un professeur de l’Alliance française d’Osijek et par un professeur de l’Ecole française/Eurocampus. Elles visent à améliorer l’utilisation du TBI, qui commence à rentrer dans les habitudes d’enseignement en Croatie, suite aux campagnes d’équipement menées depuis 2010 par l’IFC, d’une part, avec le soutien de l’IF Paris, et par le ministère de l’Education croate, d’autre part, à destination du réseau scolaire du pays.

2. Les caractéristiques et la démarche du dépôt de projet d’échanges européens Comenius ont été présentés par le DAREIC de Grenoble et par un professeur à l’invitation de l’Agence croate pour l’Education et du poste. L’objectif est de mettre à profit l’adhésion prochaine de la Croatie à l’UE et la préparation de la saison culturelle croate en France de l’automne prochain (laquelle comporte un volet consacré aux échanges scolaires) pour développer fortement les échanges scolaires entre les deux pays.

3. Enfin, deux séries d’ateliers, l’un consacré au système scolaire en France, animé par la conseillère pédagogique de l’ambassade de France, l’autre consacré à l’Union européenne, animé par l’attaché de coopération éducative. A l’issue de ces ateliers, l’ACPF et le poste ont convenu de présenter au MAE croate le projet d’un cours sur l’UE, qui serait enseigné en français à partir de la rentrée 2012, soit de manière facultative, soit dans le cadre de l’interdisciplinarité (français, histoire, géographie, éducation civique).

Dernière modification : 10/04/2012

Haut de page