La coopération avec la société civile

Depuis de nombreuses années la société civile croate apporte une très large contribution dans de multiples secteurs (politique, droits de l’homme, environnement, jeunesse, sports, culture…). Elle a joué un rôle essentiel dans le processus de démocratisation du pays. Aujourd’hui, son rôle est particulièrement important dans le contexte de l’adhésion prochaine de la Croatie à l’Union européenne. La société civile contribue notamment à l’implication des citoyens dans la vie publique et participe au processus de décision publique.

L’ambassade apporte son soutien à la société civile croate, notamment dans les secteurs politique et droits de l’homme, droits des femmes ainsi que dans celui de la protection de l’enfance.

Ainsi, à l’occasion du 20ème anniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant, une conférence régionale s’est tenue à l’hôtel Dubrovnik les 9 et 10 novembre 2009.

L’ambassadeur a également reçu à déjeuner en mai 2010, les associations croates œuvrant pour les droits des enfants et des jeunes, ainsi que la défenseure du droit des enfants, afin de mieux identifier les difficultés particulières s’agissant du respect de leurs droits en matière d’éducation ou de santé par exemple.

A l’occasion de la Journée mondiale 2010 de lutte contre l’homophobie et la transphobie, l’Ambassade de France en Croatie, qui apporte depuis sa création un soutien constant au festival « Queer Zagreb », a organise un déjeuner avec les associations croates de défense des droits des personnes LGBT pour faire le point sur la situation des personnes LGBT en Croatie.

L’ambassadeur a rencontré les ONG croates actives dans le domaine du droit des femmes, qu’il s’agisse de la protection contre les violences domestiques, l’éducation sexuelle ou encore l’égalité des chances dans la vie professionnelle ou politique. Etaient également invitées, la chef du Bureau pour l’égalité des genres et l’Ombudswoman pour l’égalité des genres. Cette rencontre a permis de faire un tour d’horizon des difficultés auxquelles les femmes sont confrontées.

D’une manière plus générale, la France fait de la lutte pour l’égalité des genres un axe majeur de son action. Cette préoccupation s’inscrit dans un cadre plus large de promotion des droits de l’Homme à laquelle notre pays, conformément à ses valeurs républicaines, attache la plus grande importance.

Dans ce cadre, l’ambassade apporte son soutien à deux projets en faveur du droit des femmes :

  • « Favoriser la prise de responsabilités politiques des femmes », porté par CESI (Centra za edukaciju, savjetovanje i istraživanje) en lien avec d’autres ONG (B.a.b.e., Delfin Pakrac, CGI Poreč, Domine Split).

A travers un programme de sensibilisation, notamment des élus et fonctionnaires tant locaux que nationaux, des membres des comités locaux de genre, mais aussi des citoyens, ce projet vise à :
• favoriser la prise de responsabilités politiques des femmes et ainsi accroître la place des femmes dans la vie politique lors des élections locales de 2013 ;

Le 5 novembre 2010 l’Ambassade de France a soutenu l’organisation du séminaire "Femmes en politique : stratégies pour atteindre l’égalité des genres".

• favoriser la prise en compte du genre dans les politiques publiques.

  • « SUVEZ, Insertion des femmes dans le développement durable des zones affectées par la guerre » mené par l’Organisation pour les Initiatives Citoyennes (OGI - Organizacija za građanske inicijative).

Ce projet a pour objectif de favoriser le développement des zones rurales affectées par la guerre dans la région de Sibenik et de Zadar en :
• créant un partenariat pérenne entre les associations et initiatives en faveur des femmes.
• favorisant l’indépendance économique des femmes et personnes en difficulté en encourageant l’entrepreneuriat social d’une part et féminin d’autre part.

Le 17 septembre 2010, l’Ambassade de France a soutenu l’organisation par le Forum Civique Européen d’un séminaire intitulé « un plan C pour l’Europe, Citoyenneté, Civisme, Dialogue Civil ».

Dernière modification : 08/11/2010

Haut de page