“Hamlet”, Ambroise Thomas [hr]


“Hamlet” d’Ambroise Thomas

1ère création en Croatie, direction musicale : Hervé Niquet

Avec le soutien de TV5 MONDE

www.hnk.hr

18 novembre, 18:00 / 20 novembre, 19:30 / 22 novembre, 18:00 / 28 novembre, 19.30 / 30 novembre, 19:30

HNK -Trg maršala Tita 15 -10000 Zagreb

Direction musicale : Herve Niquet

Mise en scène : Michiel Dijkema

Décors : Michiel Dijkema

Costumes : Claudia Damm

Chorégraphe : Leo Mujić

Lumières : Bas Berensen

Assitant direction musicale : Simon Dešpalj

Asistant mise en scène : Jasna Žarić

JPEG

Lauréat du Grand Prix de Rome à l’instar de Gounot ou Bizet, Ambroise Thomas incarne un standard de l’Europe Romantique. Révolutionnaire en son temps et aussitôt déclaré conservateur par la critique, Mignon (1866) puis « Hamlet » en 1868 inscrirent pourtant Thomas au sommet de l’opéra français. C’est pourquoi, pour le deux centième anniversaire de la naissance d’Ambroise Thomas, le théâtre national de Zagreb souhaitait rendre hommage à l’inventivité du compositeur dont la musique va bien au-delà de la méconnaissance dans laquelle il tomba. Un compositeur qui fut, en France comme en Allemagne, applaudi comme Verdi.

C’est au chef d’orchestre français Hervé Niquet, qui travaille depuis plus de cinq ans avec le théâtre national de Zagreb, que l’on doit cette première création de « Hamlet » en Croatie.

Hervé Niquet :

C’est en suivant l’enseignement d’une élève de Marguerite Long et de Maurice Ravel, qu’Hervé Niquet développe son goût pour le travail sur les partitions originales et pour la recherche des intentions premières du compositeur. Fort d’une formation complète de claveciniste, organiste, pianiste, chanteur, compositeur, chef de chœur et chef d’orchestre, il aborde le métier de musicien comme un véritable chercheur, préférant revenir aux sources pour dépasser les conventions et les usages. Il a l’occasion de travailler, en tant que chef de chant à l’Opéra de Paris, avec Rudolf Noureev et Serge Lifar qui collaboraient directement avec les compositeurs des ballets, ce qui l’amène à une réflexion sur l’authenticité de l’interprétation et l’importance de la transmission en direct.

C’est dans cette démarche qu’il crée Le Concert Spirituel en 1987 avec pour ambition de faire revivre le Grand Motet Français. Dans le même esprit, et partant du principe qu’il n’y a qu’une musique française sans aucune rupture tout au long des siècles, il dirige des orchestres aussi prestigieux que l’Akademie für Alte Music Berlin, ou encore le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, avec lesquels il explore le répertoire du XIXe siècle et du début du XXe siècle.
Passionné par l’opéra, Hervé Niquet est régulièrement invité à diriger des œuvres lyriques, que ce soit avec Le Concert Spirituel ou en tant que chef invité. Hervé Niquet est Chevalier de l’Ordre National du Mérite et Officier des Arts et Lettres.

Avec le soutien de TV5 MONDE

JPEG

Dernière modification : 02/01/2013

Haut de page