Frégate française « Jean de Vienne » à Split [hr]

La frégate de la marine « Jean de Vienne » a fait escale à Split du 8 au 12 mars 2013. A cette occasion, le capitaine de vaisseau Pierre Yves GRENTE a organisé à son arrivée une réception, en présence de l’Ambassadeur de France en Croatie Mme Michèle BOCCOZ, en l’honneur des responsables des états major des armées et de représentants de la vie politique, économique et culturelle.


 

Jean de Vienne
Donat
Mme l'Ambassadeur et le colonel Prigent au port de Lora à Split
La frégate "Jean de Vienne" au port de Lora
Mme l'Ambassadeur monte à bord de la frégate
Accueil à bord de la frégate
Le capitaine de vaisseau Pierre Yves GRENTE et Mme Michèle BOCCOZ
Le ministre de l'intérieur Ranko OSTOJIĆ et Mme Michèle BOCCOZ
Réception à bord de la frégate
Le capitaine de vaisseau Pierre Yves GRENTE et Mme Michèle BOCCOZ
Le ministre de l'intérieur M. OSTOJIĆ et le capitaine de vaisseau Pierre Yves GRENTE
Réception à bord de la frégate


 

La frégate « JEAN DE VIENNE » a pour vocation la lutte anti-sous-marine en haute mer et participe à la défense des approches maritimes françaises où elle veille notamment au respect du droit international.

En transit sur toutes les mers du globe, le JEAN de VIENNE a secouru le navire de commerce croate « DOLAT » alors que ce dernier était attaqué par des pirates au large des côtes de Somalie le 04 janvier 2009. La frégate a été déployée dans le Golfe arabo-persique pendant la guerre Iran-Irak, la guerre du Golfe, en Adriatique pour participer au contrôle de l’embargo international, en mer d’Oman (opération Héraclès) et Méditerranée orientale (opération Amarante) et plus récemment en océan Indien (opération Héraclès Enduring Freedom) dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, et près des côtes libyennes (opération Harmattan).

Elle est capable le cas échéant d’effectuer des missions de service public, telles des opérations de surveillance, de sauvetage en mer ou d’assistance. Le bâtiment peut embarquer deux hélicoptères LYNX dont la vocation première est la lutte anti-sous-marine. La mission de ces hélicoptères est la recherche et l’attaque des sous-marins, la lutte contre le narcotrafic et le terrorisme maritime, l’évacuation et le sauvetage.

Pour en savoir plus :

- Plaquette Jean de Vienne (pdf 3.2Mo)

Dernière modification : 20/03/2013

Haut de page