Escale à Split du sous-marin « Rubis » [hr]

Le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) Rubis est arrivé à Split le 14 novembre 2016, pour une escale d’une semaine, avant de poursuivre sa mission opérationnelle en Méditerranée. Il s’agit de la première escale d’un sous-marin français en Croatie, ainsi que du premier accostage d’un bâtiment à propulsion nucléaire.

Le SNA a été accueilli à quai, dans la base de Split-Lora, par l’ambassadrice de France, Corinne Meunier, les membres de la mission de défense française et les représentants de la Marine croate.

(Photo : OS RH / S. Grgić i S. Brigljević ; Marine Nationale)

Le capitaine de corvette Wenceslas de Monicault, commandant le Rubis, et le lieutenant de vaisseau Sophie Rapacki, commandant le Bison (remorqueur assurant le soutien du sous-marin), ont accompagné Mme Meunier pour une série d’entretiens avec le chef d’état-major de la Marine croate, le vice-amiral Predrag Stipanović, le maire de Split, Ivo Baldasar, et le joupan de Split-Dalmatie, Zlatko Ževrnja.

Outre ces personnalités ainsi que de nombreux représentants de la société civile, le chef d’état-major des Forces armées croates, le général d’armée Mirko Šundov, a honoré de sa présence la réception organisée à proximité immédiate du sous-marin pour marquer le caractère symbolique de cette escale. Au cours de cette réception, deux officiers de la Marine croate ont été décorés par l’ambassadrice et l’attaché de défense, la Médaille de la défense nationale leur ayant été attribuée pour services rendus dans le cadre de la coopération bilatérale du domaine maritime.

Comme la souligné Mme Meunier lors de son mot d’accueil, cette première escale d’un sous-marin à propulsion nucléaire en Croatie confirme le haut niveau de confiance mutuelle qui prévaut entre la France et la Croatie, pays partenaires partageant les même valeurs et engagés dans la sécurité du continent au sein de l’Union européenne et de l’OTAN.

Dernière modification : 29/11/2016

Haut de page