Escale à Split du navire hydrographique et océanographique français « Beautemps-Beaupré »

A l’occasion de l’escale au port de Split du bâtiment hydrographique et océanographique français « Beautemps-Beaupré », le commandant du navire, le capitaine de frégate Geoffroy de KERSAUSON, a donné une conférence de presse à bord du bateau, le vendredi 7 septembre 2007.

Le Beautemps-Beaupré fera escale au port de Split du 7 au 11 septembre 2007, puis réalisera du 11 au 27 septembre une étude hydrographique le long de la côte adriatique croate, en préparation de l’exercice OTAN « Noble Midas » qui aura lieu du 1er au 12 octobre.

L’escale de ce navire, doté d’équipements de pointe permettant de réaliser une étude précise des fonds marins, de leur relief et de leur composition, s’inscrit dans le cadre du renforcement de la coopération avec la Croatie, sous l’angle scientifique autant que militaire :
- l’Institut hydrographique de Split, étroitement associé à cette mission, sera présent tout au long de la campagne de mesures, avec l’embarquement d’un ingénieur hydrographe ; l’ensemble des résultats en seront communiqués à la partie croate ;
- les hauts officiers de la marine croate vont visiter le bateau ; une activité de plongée commune est en outre prévue entre les plongeurs du bord et les plongeurs-démineurs croates.

JPEG

Le Beautemps-Beaupré porte le nom de l’ingénieur hydrographe et cartographe français Charles-François Beautemps-Beaupré, qui est considéré comme le « père de l’hydrographie moderne », et a réalisé la première campagne de mesures hydrographiques sur la côte adriatique en 1806.

Le Beautemps-Beaupré appartient à la Marine nationale et œuvre avec et au profit du SHOM (Service hydrographique et océanographique de la Marine). Le déplacement du navire est d’environ 3000 tonnes pour une longueur de 80 mètres. L’équipage comprend 57 hommes, dont 9 officiers, et 27 personnes de la Mission océanographique de l’Atlantique. Il embarque une série d’équipements de pointe permettant de faire des campagnes d’océanographie et d’hydrographie d’intérêt militaire (connaissance des masses d’eau, des reliefs et des natures des fonds, ainsi que leurs caractéristiques, afin de permettre une exploitation optimale du milieu marin pour les forces aéronavales et pour les sous-marins), mais aussi des travaux d’hydrographie générale, dans le cadre de la mission de service public du SHOM.

Dernière modification : 10/01/2013

Haut de page