« Croatie, la voici » [hr]

CROATIE, LA VOICI

Festival de la Croatie en France

De septembre à décembre 2012

45 lieux - 60 événements

patrimoine * arts visuels * performances * musique * théâtre *
danse * cinéma * littérature * architecture * gastronomie

L’exposition « Et ils s’émerveillèrent - Croatie médiévale » au Musée de Cluny à Paris a été inaugurée le 9 octobre conjointement par le Président croate Ivo Josipović et le président français François Hollande.

JPEG - 12.9 ko
Le président Hollande avec le programme du festival

Cette exposition, qui s’inscrit dans le cadre du Festival croate en France "Croatie la Voici" , nous invite à partager cette fascination des hommes du Moyen Âge pour les trésors de Croatie, à travers une sélection d’une quarantaine de pièces exceptionnelles (orfèvrerie, sculpture…) illustrant le dynamisme et l’originalité de la création médiévale locale du IXe au XIVe siècle, mais aussi la richesse des échanges artistiques entre les provinces de l’actuelle Croatie et le reste de l’Europe durant cette période. Dans ce cadre, le musée de Cluny bénéficie de prêts prestigieux consentis par les principaux musées et trésors d’églises des villes de Pula, Zadar, Nin, Trogir, Split, Dubrovnik et Zagreb.

Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, a lancé mercredi 12 septembre le Festival de la Croatie en France « Croatie, la voici », en présence d’Andrea Zlatar Violić, ministre de la Culture de la République de Croatie, et Xavier Darcos, président de l’Institut français. Avec près de 70 événements dans plus de 45 lieux différents, réunissant près de 350 artistes, ce festival mettra à l’honneur pendant 4 mois l’infinie richesse la culture croate.

« Croatie, la voici », Festival de la Croatie en France nous plongera de septembre à décembre 2012
dans une scène artistique en passe de devenir culte.

Culte parce que l’histoire lui a donné une place à part au coeur d’un territoire séculaire, encerclé par trois régions dominantes : l’Europe centrale, la Méditerranée et les Balkans.

Depuis sa création au IXème siècle, la Croatie a vécu toutes les épreuves, tous les tourments : l’union, la désunion, l’éclatement, la disparition, le renouveau, le dualisme, l’indépendance… les
germes d’un tempérament résistant, romanesque et voyageur.

Culte parce que la Croatie n’a cessé depuis son indépendance de « créer le buzz » autour de ses sites universellement reconnus. Véritable joyau de l’héritage culturel européen, la Croatie présente aujourd’hui de brillants fragments de ce patrimoine.

Culte enfin parce que quelques noms connus des initiés singularisent ce pays et laissent entrevoir l’immensité de ses talents.

Isabelle Delage, commissaire générale pour la France

JPEG

À la veille de son entrée dans l’Union Européenne en 2013, la France dédie à la Croatie une Saison culturelle.

« Croatie, la voici » a pour ambition de replacer toute la singularité artistique de ce pays au coeur de la scène internationale.

À travers 60 événements dans 45 lieux principalement à Paris et en Ile-de-France, le Festival de la Croatie en France présentera aussi bien la dimension patrimoniale de ce pays que l’actualité de la création contemporaine et ses tendances les plus prometteuses, des arts visuels aux arts de la scène comme au cinéma, en passant par le
design, le graphisme, la mode et les traditions vivantes.

Formulée comme un récit de voyage initiatique, « Croatie, la voici » mêle l’histoire, la création contemporaine, les aventures artistiques, emprunte les traditions vivantes et s’attache à suivre de toutes les cultures, méditerranéennes comme européennes.

UNE SELECTION DE TEMPS FORTS

(au 1er juin 2012)

>>> Scènes d’amour déchu et de rédemption à l’automne avec l’exposition les « Coeurs brisés » au Centquatre. Une première en France après dix ans d’itinérance mondiale d’un concept né en Croatie qui hisse l’émotion au rang de patrimoine universel.

>>> Emblèmes d’une Croatie majestueuse, étincelante :

> la présence tant attendue au Musée du Louvre du bronze antique l’Apoxyomène croate, plus beau vestige d’une Grèce conquérante, à partir de novembre 2012.

> l’exposition au Musée du Cluny, en octobre, de quelques oeuvres magnifiques du patrimoine médiéval croate qui atteste, bien avant le XXème siècle, l’existence d’une Europe culturelle.

> l’exposition d’Ivan Mestrovic (1883-1962) au Musée Rodin en septembre. Un sculpteur doué à la personnalité complexe, nourrie d’amitiés créatrices comme celle avec Rodin et
qui a embrassé tous les grands courants de l’histoire de l’art moderne. Un maître puissant qui a fini sa vie aux Etats-Unis.

>>> Dialogues audacieux entre histoire, société et art contemporain :

> Avec la tenue, en octobre et novembre, durant le Mois de la Photo d’une exposition imaginée par Peter Knapp à la Cité Internationale des Arts de quelques figures phares de
la photographie croate, et de diverses manifestations dans d’autres lieux parisiens comme les FNAC, des galeries, le Musée des Arts Décoratifs…

> Avec l’accrochage singulier et inédit de cibles peintes croates, pratique populaire révélée à l’occasion de « Croatie, la voici » au Musée de la Chasse et de la Nature en décembre.

> À travers les arts visuels, au Palais de Tokyo, au Festival d’Automne ou encore au MAC/ VAL, avec une attention affirmée pour des artistes tels que Mladen Stilinovic, Damir Ocko et Sanja Ivekovic d’octobre à décembre. Ainsi qu’à Beaubourg avec des sélections d’oeuvres audiovisuelles d’artistes majeurs de la scène croate avant-gardiste, en novembre.

> Par des performances dans l’espace public et dans les lieux du Festival pour inviter à explorer une forme manifeste, historique en Croatie.

> Durant la Nuit Blanche et la FIAC en octobre quand sera projeté sur grand écran le mythique voyage du Simplon Express en 1989 de Paris à Zagreb, réactivé en juin 2012 pour le Festival, qui transportait alors des artistes français et d’Ex-Yougoslavie
naissants aux flux de la mondialisation. Daniel Buren et Alain Fleischer, entre autres, raconteront, vingt-trois ans plus tard, une autre histoire de regard…

> Grâce aux éditeurs de bande dessinée, comme Actes Sud, Dargaud et Mosquito qui s’associent à Ferraille et la Rotonde pour mettre à portée de main les illustres précurseurs d’une BD culte avec la jeune garde underground, en septembre.

>>> Les arts de la scène :

> Quelques fines fleurs du théâtre contemporain à l’automne au Théâtre de la Colline et à la Ménagerie de Verre, emportées par le Festival d’Automne.

> La danse contemporaine avec deux solos de Matija Ferlin et Sasa Bozic au Théâtre Le Colombier à Bagnolet.

> Toutes les musiques, classique, contemporaine et du monde au Centquatre en octobre lors d’un week-end de Radio France, au Théâtre de la Ville et au Cabaret Sauvage dans le cadre du festival Villes des Musiques du Monde

>>> La littérature croate fait son entrée à la Comédie française avec trois auteurs dramatiques : Marin Drzic, Miroslav Krleza et Ivana Sajko.

>>> Le cinéma, enfin, viendra témoigner avec les Cahiers du cinéma, Arte, etc., de l’histoire d’une industrie en pleine reconquête mais dont les artistes fondateurs, inconnus en France ont laissé quelques magnifiques films. Avec un hommage à Branko Bauer.

ORGANISATION :
« CROATIE, LA VOICI », FESTIVAL DE LA CROATIE EN FRANCE EST ORGANISE ET MIS EN OEUVRE :

- POUR LA CROATIE : par le ministère de la Culture, le ministère des Affaires étrangères et européennes, le ministère des Sciences, de l’Education et des Sports, le ministère du Tourisme, la Chambre de commerce, l’Office national croate du tourisme, l’Ambassade de
Croatie en France.

Commissaire générale : Mme Seadeta Midžić

- POUR LA FRANCE : par l’Institut français avec le soutien du ministère des Affaires étrangères, du ministère de la Culture et de la Communication, du ministère de l’Education nationale, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l’Education populaire et de la Vie associative,
du ministère du Redressement productif et de l’Ambassade de France en Croatie.

Commissaire générale : Mme Isabelle Delage

CONTACTS :

AGENCE OPUS 64 / Valérie SAMUEL - Patricia GANGLOFF - Aurélie MONGOUR

52 rue de l’Arbre Sec, 75001 Paris

01 40 26 77 94

p.gangloff (a)opus64.com

INSTITUT FRANÇAIS : DÉPARTEMENT COMMUNICATION ET NOUVEAUX MEDIA :

Catherine BRIAT, directrice : catherine.briat(a)institutfrancais.com

Marie-Ange MUNOZ, attachée de presse : marie-ange.munoz(a)institutfrancais.com

Pour en savoir plus :

http://www.croatielavoici.com/

Dernière modification : 18/01/2013

Haut de page