Coopération franco-croate dans le domaine du déminage [hr]

Une délégation française se rendra du 24 au 27 septembre 2012 à Zagreb pour mettre à disposition des démineurs croates une base de données concernant les engins explosifs, notamment ceux de la Première et de la deuxième guerre mondiale, à vocation internationale (Base TURPIN) crée et gérée par le Déminage français.

Cette application en ligne sera disponible de manière sécurisée sur le réseau Internet. Son but, outre l’échange, est de créer une interface de recherche rapide et intuitive qui permet à un démineur, un policier ou tout autre utilisateur autorisé, d’identifier sur le terrain une munition inconnue en vue de la traiter de manière appropriée.

Conduite par Mme Sylvaine ASTIC chef de projet au sein de la Direction de la Sécurité Civile et composée par les créateurs et administrateurs de la base, messieurs Eric DUBANT et Pascal GASTALDI, la délégation finalisera un projet entrepris un an auparavant.

Ce n’est pas la première collaboration franco-croate dans le domaine du déminage.

Dés 2008 la réglementation française sur les IED (Improvised Explosive Devices) avait été transposée à 80% dans la réglementation croate lors d’un premier échange.

En 2010, une mission d’une semaine, d’experts sur le traitement du déminage, en milieu urbain, de bombes de la 1ère et de la 2ème guerre mondiale avait été fort appréciée.

Enfin, une délégation croate conduite par le chef du déminage Croate s’était rendue en France du 26 septembre au 07 octobre 2011 pour une présentation exhaustive de l’organisation du déminage en France et de la formation de ses démineurs. A l’occasion d’un programme très dense, toutes les techniques françaises en matière de désamorçage, destruction, stockage, transport de produits explosifs ou chimiques ont été passées en revue.

Dernière modification : 25/09/2012

Haut de page